Catégories

Quand la carte postale ancienne nous raconte son histoire.

Quand la carte postale ancienne nous raconte son histoire.
Il est vrai que d’ordinaire, la carte postale ancienne sert davantage à écrire sa propre histoire, quelques phrases puisées de l’instant présent, racontant brièvement l’épopée de vacances entre amis ou en famille, quand ce support postal aux images plaisantes ne se contente pas d’envoyer des vœux, à l’approche d’un anniversaire, d’une fête…
Mais aujourd’hui, nous avons décidé de nous arrêter, avec vous, quelques instants sur son histoire, l’histoire passionnante de la carte postale, vous racontant ses débuts, son évolution jusqu’à son arrivée dans vos boîtes aux lettres…

L’origine de la carte postale peut remonter au 10 em siècle en Chine. Siècle durant lequel on s’échangeait des cartes de vœux.
La carte postale puise aussi son origine dans le billet de visite qui se répand à partir du règne Louis XIII, dont on trouve encore des traces dans l’almanach de la petite poste de Paris en 1777.
En Europe, les commerçants qui cherchent à se faire connaître utilisent de plus en plus les cartons illustrés.
Les négociants y impriment dessus des textes publicitaires.
Ces cartes commerciales sont recouvertes de céruse afin d’obtenir un aspect glacé et porteront le nom de cartes de porcelaine.

C’est en 1869 que le terme de carte de correspondance est utilisé pour la première fois. Dans le but de simplifier le système postal Emmanuel Hermann a sur convaincre l’administration postale autrichienne de l’usage de la « Correspondenz-karte ».

Le rectangle de papier résistant dont le recto est imprimé d’un texte administratif et de la reproduction d’un timbre et dont le verso est réservé à la correspondance est né.
Et malgré l’indignation de la France et de la grande Bretagne pour son manque de discrétion, il s’en vendra plus de 45000 exemplaires dès le premier jour de son édition.
Un an après, la carte postale apparaît en France. Assiégée par l’armée allemande, la Croix-rouge propose aux blessés et aux assiégés de pouvoir communiquer avec leur famille.